mercredi, juillet 30, 2008

Mes tubes de l'été !

Non, je ne ferai pas une critique musicale, en cette saison où les ritournelles simplistes qui "tournent" à la radio sont aussi légères qu'un cooler à la fraise à 0.05 % d'alcool...

Mes tubes ne sont pas des "hits" musicaux, mais bien cosmétiques. En fait, laissez-moi vous partager mes petits pots préférés de l'été, une saison où le maquillage se fait léger et frais... comme un cooler finalement ! ;)

Commençons avec nos jolis petons, qui seront bien hydratés et détendus avec les produits de Nu Nature. J'aime bien l'idée de la pochette qui regroupe des mini-formats (de toute façon, nous n'en avons pas besoin de plus !) à petit prix. Avant de vous balader nu pieds sur la plage, détendez vos pieds avec la bruine désodorisante, laquelle est composée d’écorce de citron. Sous la douche, massez vos pieds endoloris avec la pierre ponce et complétez le soin en appliquant la crème hydratante à la menthe poivrée. 9,99 $ chez Proxim


Soyez belles jusqu'au bout des ongles d'orteil en affichant un vernis aux couleurs tendances. Cet été, les teintes "flashy" et vitaminées sont les plus prisées. Mon coup de coeur va au vernis orange de Lancôme, qui procure une brillance et une couleur longue tenue. La preuve: il tient présentement sur mes orteils depuis plus de deux semaines, sans une égratignure ! Le seul hic ? Son prix qui est de 20 $. Surveillez les soldes !


Affichez un décolleté sublime avec le Gel doré Monoï de Fruits & Passion. Pour une sortie ou un souper au resto, appliquez le gel sur les épaules et le décolleté pour rendre votre peau scintillante et un peu plus bronzée. Notez toutefois que le produit ne contient aucun autobronzant et s'en va au lavage ! 17 $ le tube 100 ml.


Il est encore question de brillance (j'aime quand ça brille !) avec le gloss Wet Slicks Fruit Spritzers de Cover Girl, mon préféré de l'été. J'adore sa texture douce et hydratante, et surtout son arôme de fruit. J'ai l'impression de croquer dans une pastèque ! Aussi, son format de poche se traîne partout durant les vacances. Le prix de détail est de 7 $, mais vous pouvez facilement le trouver en pharmacie à prix spécial.


Mes proches le savent: je suis accro à la crème solaire ! J'ai tellement peur des rayons UV que j'en applique tout le temps, même par temps gris ! Ma favorite pour le visage est le tube-pompe Olay Défense complète avec FPS 30. Contrairement à d'autres crèmes, il n'est pas gras et non-parfumé. Parfait pour la peau sensible du visage. De plus, il est enrichi de vitamine E, d’aloès et d’extraits de thé vert. 19,99 $ le flacon de 75 ml


Enfin, j'ai une petite primeur pour vous: j'ai reçu dernièrement le nouveau parfum pour femme de Jean-Paul Gaultier, qui sera en vente en septembre prochain. "Ma Dame" est un parfum énergique, un brin effronté ou garçon manqué, mais très urbain. Je l'aime pour le soir, en touche subtile (la fragrance est très présente). Le voici en primeur ! 88 $ pour 50 ml ou 115 $ pour 100 ml.

jeudi, juillet 17, 2008

Anne... la suite

L'Île-du-Prince-Édouard offre de magnifiques paysages qui incitent au calme et à la contemplation. Les dunes de verdure et de sable rougeâtre s'étendent à perte de vue... C'est tout simplement splendide. Et que dire de l'accueil des insulaires, qui nous ont chouchouté pendant notre séjour. Là-bas, le rythme de vie est plus lent, plus tranquille, et on ralentit avec plaisir la cadence...

Les dunes...




Pas facile la vie de journaliste... ;)


Charmante petite auberge dont le nom m'échappe où nous avons soupé le premier soir. Cet oubli est sûrement dû à la fatigue... alors que j'étais debout depuis 4h am (heure du Québec !)


Le village de Rustico, où j'ai séjourné. Ci-bas, la vue de ma chambre: la maison Doucet, la plus ancienne du village et probablement de toute l'Île.


L'Auberge Barachois, qui nous a si bien accueilli. Merci à notre hôtesse Judy et à sa famille !


Ma chambre ! Avec ses meubles de bois ancien, son grand lit douillet et une immense salle de bain ! La vie de princesse quoi ! ;)



La salle à manger de l'auberge


Et finalement, mon "media team" pour ce séjour: la photographe du JdeM Chantal, notre guide Pamela et la journaliste du JdeM Claudia. Des filles vraiment chouettes ! Merci les filles pour votre formidable compagnie !

mercredi, juillet 16, 2008

Virée au pays d'Anne !

Il y a une dizaine de jours, j'étais au pays d'Anne... la maison aux pignons verts, c'est-à-dire à l'Île-du-Prince-Édouard. J'ai été invitée par l'Office du tourisme de l'I.P.E. pour faire un reportage sur les 100 ans de la publication du roman de L.M. Montgomery.

Le résultat officiel est ici, publié samedi dernier dans les pages Voyages du Soleil.

Mais, pour ceux et celles que ça intéresse, voici mon résumé perso de voyage. Et quelques photos en prime, prises par nul autre que moi-même ! ;)

Il ne reste que les fondations de la maison où a vécu Lucy Maud Montgomery entre 1876et 1911 et dans laquelle elle a écrit Anne… la maison aux pignons verts.


À quelques pas de la maison aux pignons verts se trouve la forêt hantée qui effrayait tellement Anne.


Le sentier menant à la célèbre maison aux pignons verts.


La voici, la voilà !



Jeunes filles personnifiant Diana et Anne devant la maison aux pignons verts.


Construit en 1999, le village d’Avonlea reproduit l’univers d’Anne… la maison aux pignons verts. En compagnie des personnages des différents livres, on y vit comme en 1908.


Les habitants de Cavendish et des environs ont lancé les célébrations du centenaire d’Anne… la maison aux pignons verts par une parade dans les rues de la ville.




la suite à venir... ;)

Zut, encore une allergie !

Hé oui ! j'ai encore fait une allergie à un bijou fait de bois. Vous vous souvenez, l'an dernier, je vous parlais de cette foutue allergie à un collier fait de perles de bois. Il faut croire que ce ne sont pas que les colliers qui me donnent des boutons.

Cette fois, c'est le joli bracelet fait de bois et de nacre, acheté à l'Île-du-Prince-Édouard dernièrement, qui fait des siennes... Résultat: mon avant-bras est plein de petits boutons rouges. Heureusement, ils sont pratiquement disparus après quelques jours.



Je dois donc me résigner à ne plus porter de bijou fait de bois ou d'imitation de bois... et à donner mon bracelet. Quelqu'un le veut ? :(