dimanche, novembre 23, 2008

Parures de stars

Comme bien des femmes, j'adore les bijoux. Les créatifs, les scintillants, les simplistes, les tape-à-l'oeil, etc. Mon dernier coup de coeur qui n'a rien de toc va à Dean Davidson, une collection canadienne qui est distribuée chez Holt Renfrew.

J'ai rencontré l'homme derrière le nom la semaine dernière pour une entrevue. En personne, Dean Davidson est sympathique, humble et charmant. Ancien mannequin, le joli blond trentenaire fait aussi tourner les têtes des passantes, qui assistaient à notre entrevue en direct, au beau milieu d'un magasin rempli de clientes.


Photo Steve Deschênes

J'ai non seulement craqué pour le joaillier, mais surtout pour ses bijoux, imposants mais épurés à la fois, et qui se remarquent par leur fini brossé. Je ne suis pas la seule à les aimer: les stars semblent séduites par les bijoux Davidson. Après Teri Hatcher, Mena Suvari et Jennifer Hudson, la nouvelle coqueluche de la scène R&B canadienne, Divine Brown, affiche elle aussi les joyaux Davidson lors de ses apparitions sur scène et en entrevue.


Créoles en or 18 k


Collier avec pierres d'améthyste

Vendus entre 100 $ et 600 $, gageons que les bijoux Dean Davidson trouveront une place sous le sapin... ;)

mardi, novembre 18, 2008

Surfer sur la glace

Encore une fois, je suis désolée de cette attente, bien involontaire de ma part. Entre les cahiers de Noël, la grippe et la construction de la maison, le temps libre se fait rare.

Mais avant de plonger dans mes suggestions de cadeaux (je vais y revenir cette semaine, promis !), voici une nouvelle activité à essayer en famille: le street surfing... sur glace !


Ci-dessus, la wave, version à roulettes

À l'invitation de Vertigo HV, le distributeur canadien de la wave, j'ai essayé mardi dernier, sur la patinoire des Galeries de la Capitale, cette nouvelle planche munie de deux lames, semblables à celles des patins de hockey.

Ok, j'ai eu besoin de l'épaule de mon instructeur pour garder mon équilibre, mais une fois partie, j'ai quand même fait quelques virages seule et sans jamais me retrouver les foufounes sur la glace !

À lire ici et , pour ceux et celles qui ont manqué la version papier de mercredi dernier.

mercredi, novembre 05, 2008

C'est le début d'un temps nouveau...

Ouf ! Quelle soirée électorale hier ! J'en avais des frissons. Le temps d'une soirée, mon (court) passé de journaliste politique a refait surface et je me suis surprise à scruter, à détailler et à analyser tous les résultats jusqu'aux petites heures du matin. Comme bien des gens, je me souviendrai longtemps de ce "s'quatre" novembre au soir (dixit Jean Chrétien).

Quel est le lien avec la mode ? Nous sommes sur un blogue tendances après tout. Hé bien, au lendemain de cette victoire historique de Barack Obama, la collection Runway to change a littéralement été vidée ! Créée par une vingtaine d'artistes et de designers américains, cette collection d'objets promotionnels a suscité un vif intérêt chez les partisans.

Voici quelques modèles qui étaient en vente jusqu'à hier.

Cami de Zac Posen


Mon préféré: sac de Diane von Furstenberg


Sac stylisé par Derek Lam


Et, parmi les "restants", on retrouve encore quelques exemplaires de cet affreux sac de Marc Jacobs, qui est pourtant un designer de talent. Franchement, ma petite cousine de 7 ans aurait pu faire mieux !

lundi, novembre 03, 2008

Tapis rouge de l'ADISQ

Je l'ai dit maintes fois: j'adore les galas ! Surtout celui de l'ADISQ. Non seulement parce que j'aime la musique québécoise (surtout la relève), et aussi l'humour de Louis-José Houde (ahhhhhh Louis-José !), mais je me plais également à zieuter les tenues des artistes et à les critiquer.

Habituellement, je commente le tapis rouge dans Le Soleil, mais faute d'espace, j'ai dû me taire ce matin. :(

N'empêche, je ne boude pas mon plaisir et voici mes premiers commentaires:

D'abord, j'ai eu un coup de coeur pour la robe de Céliiiiiiiine, une création de Balenciaga. Elle était vraiment parfaite pour le style de la soirée et lui allait à merveille.



On ne peut en dire autant de la robe d'Ariane Moffatt. Signée Diane von Furstenberg, elle était certes correcte pour sa silhouette, mais elle la vieillissait un peu et détonnait avec son style funky habituel. Et si Ariane avait voulu jouer la carte du glamour chic, elle aurait dû porter quelques bijoux, rehausser son maquillage, changer ses bas de nylon et surtout adopter une démarche plus féminine. J'adore Ariane sur la scène et sur disque, mais côté style, elle n'est malheureusement pas toujours aussi douée.



Celle qui avait la touche glamour est Marie-Mai. Certains ont affirmé que sa robe était trop fluide et trop longue pour elle (les gens marchaient sur sa traîne sur le tapis rouge), mais moi j'aime beaucoup lorsque les artistes "cassent" leur style habituel.



Seul hic ?? Suis-je la seule à avoir remarqué que la robe de Marie-Mai, faite par la maison Marchesa, avait été portée par nulle autre que Jessica Alba aux Oscars (à quelques détails près) ??? Oups... ;)



Et vous, quels sont vos coups de coeur ?