lundi, mars 22, 2010

Bienvenue Malik !

Désolée de mon silence des derniers jours, mais cette fois j'avais réellement une bonne raison: mon petit papou a décidé de se pointer le bout du nez une semaine plus tôt ! J'ai donc perdu mes eaux jeudi le 11 mars et Malik est venu au monde le vendredi à 14h12.


Pour faire une histoire courte, l'accouchement s'est très bien déroulé et maman a vite repris des forces. Mais nous avons dû retourner à l'hôpital pour que Malik soigne une jaunisse. 48 heures plus tard, il a eu son congé et nous revoici à la maison, avec un bébé bien en santé et en forme ! :-)


Le voici à 8 jours de vie:


Donc, entre deux boires, entre deux dodos et entre deux brassées de lavage, je vous reviens avec les hauts et les bas d'une nouvelle maman ! :P

mardi, mars 09, 2010

Stop aux vergetures !

*** Même si je suis actuellement en congé de maternité, la chroniqueuse tendances en moi poursuit ses découvertes de produits mode et beauté. C'est pourquoi j'ajoute une nouvelle section à mon blogue: Fashion Mama ! Durant les prochains mois, je discuterai de produits que j'aurai testés ou qui auront simplement attiré mon attention. Je suis aussi ouverte à vos suggestions !



On débute avec un sujet redouté par les femmes enceintes et détesté par les nouvelles mamans qui aimeraient enfiler à nouveau leur bikini: les vergetures.

On le sait: aucune crème ou huile ne peut entièrement prévenir les vergetures. Certains épidermes sont plus élastiques que d'autres et certains facteurs comme la prise de poids rapide peuvent aussi favoriser leur apparition.

Mais on peut tout de même les freiner ou les atténuer en hydratant régulièrement la peau étirée, pour la rendre plus souple et plus élastique. Et, entre vous et moi, une bonne crème hydratante permet aussi de diminuer les démangeaisons, qui sont si fréquentes en fin de grossesse !

Durant ma grossesse, je me suis badigeonnée la bedaine de deux huiles (en alternance). Perso, j'ai préféré l'huile à la crème puisqu'elle rendait ma peau plus douce et bien hydratée durant toute la journée. Il faut toutefois attendre quelques minutes, le temps qu'elle pénètre bien, avant d'enfiler ses vêtements.


Voici mes deux coups de coeur:

L'incontournable Bio-Oil, vendue en phamacie. Ce produit a reçu plusieurs prix et possède plusieurs propriétés. Il est sans odeur et pénètre assez rapidement. Seul bémol: pas évident de revisser le bouchon avec les mains huilées !



12,99 $ pour le format 60 ml ou 21,99 $ pour 125 ml



J'adore aussi les huiles pour le corps de Dr.Hauschka. Et contrairement au Bio-Oil, le flacon-pompe est fort pratique. J'ai d'abord utilisé l'huile à la prunelle, conçue spécialement pour augmenter l'élasticité de la peau, mais mon chéri aimait moins le parfum prononcé. Présentement, j'ai changé pour l'huile à la rose, qui est délicatement parfumée. Entre 30,95 $ et 36,05 $ selon le produit.

Pour le moment, ma bedaine est toujours intacte ! Je me croise les doigts pour les derniers miles et pour le postnatal, qui est aussi une période sujette à l'apparition de vergetures. Oust les vilaines !

mardi, mars 02, 2010

Dubuc dans Saint-Roch


J'ai déposé officiellement ma plume et mon clavier depuis hier, pour un congé de maternité de six mois. Mais je n'ai pas perdu mes réflexes journalistiques pour autant !


Même si je ne suis pas présentement à la Semaine de mode de Montréal (bouhou.... !!!), j'ai su entre les branches (merci à mes amies relationnistes !) que le designer Philippe Dubuc prévoyait ouvrir prochainement une boutique dans le quartier Saint-Roch ! Yéééé ! Enfin des créations Dubuc à Québec. Il était temps.

Lancement hier de la collection automne-hiver 2010-2011 de Dubuc, crédit photo La Presse


Dubuc renouvelera aussi son association avec La Maison Simons et lancera à l'automne une deuxième collection abordable. On se souviendra que la première avait été un succès !



***


Changement de sujet: quelle belle journée qui annonce le printemps ! Si le soleil vous donne le goût de magasiner, je vous invite à lire ma chronique sur les tendances mode printemps, sur le site de Laurier Québec.


Une autre chronique sur le sujet sera également publiée ce jeudi dans Le Soleil, ce qui mettra en pause ma collaboration avec le quotidien jusqu'à l'automne.