jeudi, août 27, 2015

Une œuvre à porter

J'aime l'art et les vêtements. C'était donc tout naturel que je sois attirée par la marque Art-À-Porter, qui est un tout nouveau concept québécois.
De quoi s'agit-il ? Art-À-Porter est une boutique en ligne qui présente des œuvres d’artistes contemporains qui sont ensuite appliquées (par impression haute définition par sublimation) sur des morceaux de vêtements et offerts en série limitée (et même numérotée !). Il s’agit en fait d’une galerie d’art portable.

Une nouvelle exposition (on ne parle pas de collection ici !) est offerte à toutes les deux semaines, question de créer une diversité. Pour le moment, cinq expositions sont présentées sur le site.  
Des vêtements pour hommes sont aussi offerts. Photos tirées du site web Art-À-Porter
Lorsque l’un des associés de l’aventure Louis Moreau (qui est derrière la griffe à succès Against Nudity) m’a contacté, j’étais vraiment intriguée. De l’art à porter, c’est tellement mon style !
Le concept est à l’opposé des tendances éphémères et de la fast fashion. Chaque œuvre est durable et les modèles de vêtements sont classiques. « On vend de l’art, pas des vêtements », insistent les associés dans ce projet.
Certes, une œuvre d’art a un prix. Et celles d’Art-à-Porter varient entre 120 $ et 350 $, ce qui est somme toute une aubaine pour une œuvre d’art.
Les associés m’ont proposé d’en faire l’essai, pour que je puisse constater la qualité et l’originalité de leurs produits. Après avoir arrêté mon choix (un difficile dilemme !) sur une blouse présentant une œuvre d’une artiste israélienne, celle-ci m’a été livrée en moins d’une semaine ! Légère et fluide, elle est superbe et l’impression est impeccable. J'adore.
Voici le résultat. Qu’en pensez-vous ?

lundi, août 24, 2015

Bébé a de belles fesses ! ;-)

Bon lundi ! Après quelques semaines de silence sur mon blogue (où j'ai dû concilier les vacances des enfants et mes contrats comme travailleuse automne), me revoici prête à écrire à nouveau. Et j'ai plein de belles nouvelles et de nouveaux produits à vous présenter cette semaine. Cela débute avec un pot de crème... pour les fesses ! héhé ;-)


Comme la plupart des mamans, je recherche toujours les meilleurs soins et produits pour mes enfants. Et s'ils sont écolos, pratiques et fabriqués au Québec, alors la journaliste que je suis est doublement contente !

C'est donc avec enthousiasme que je vous présente ce matin mon plus récent coup de cœur: le liniment oléo-calcaire de la marque québécoise Bébé Hibou. Le quoi ? Il s'agit d'une crème douce à base d'huile d'olive biologique qui nettoie les fesses de bébé ! Bref, une alternative aux lingettes commerciales.


Depuis deux semaines, je "teste" le produit sur les foufounes de "Rominette", ma fille de 20 mois. Comme elle perce ces jours-ci deux dents, elle avait les fesses rougies et la peau sensible. C'était donc une période idéale pour faire le test.

Ô joie, dès les premiers jours, les rougeurs ont diminué et la peau est restée douce et bien hydratée.

Mon seul bémol: comme c'était la période des vacances et que nous étions souvent sur la route, le gros format de la bouteille (500 ml) est moins pratique et, par paresse, je l'ai laissé à la maison lors des déplacements. Je dois aussi admettre que j'utilise d'abord une lingette jetable lors des gros dégâts et je nettoie avec la crème par la suite (double paresse ici ! ;-)).

N'empêche, même pour une maman "paresseuse" comme moi, le produit est super facile d'utilisation. Une petite quantité sur une débarbouillette ou coton et hop, on nettoie. Aucun rinçage.

Psitt ! Cette crème est si douce qu'elle peut même servir de démaquillant ! En un tournemain, j'ai retiré le maquillage de Spider-Man sur le visage de Fiston sans que celui-ci rechigne ! ;-)

La bouteille de 500 ml se vend 25 $ dans plusieurs points de vente et en ligne au www.bebehibou.ca

MISE À JOUR: On me glisse à l'oreille (au clavier ;)) qu'un format 60 ml est également disponible et qu'un autre de 120 ml le sera également en octobre. Parfaits pour les déplacements ! ;-)