mardi, septembre 29, 2015

Simons: 175 ans de succès

Ayant toujours vécu à Québec, mon lien d'attachement avec Simons s'est évidemment fait naturellement. D'abord comme consommatrice, puis comme employée alors que j'y ai travaillé pendant mes études. Une expérience de travail assez marquante pour que je la recommande par la suite à tous les étudiants en design et en commercialisation de la mode qui cherchaient à prendre du galon. 
Comme journaliste mode, j'ai souvent glissé les produits et les mentions sur l'entreprise dans mes chroniques et articles. 
Cet automne, alors que la Maison Simons célèbre ses 175 ans, j'ai voulu retracer son histoire dans ma chronique hebdomadaire pour l'émission À 4 épingles, à MAtv QuébecVoici donc le fruit de mes recherches.

Annie
En studio avec l'animatrice Geneviève Côté. Pour cette chronique, je portais les vêtements de la griffe québécoise Caméléon, faite en fibre de bambou. Top confort ! 


Alors que le commerce au détail traverse actuellement une période plus difficile, Simons semble plutôt avoir le vent dans les voiles et poursuit son expansion. 

Mais saviez-vous que son histoire a débuté en 1840 dans le Vieux-Québec, tout près de la porte Saint-Jean ? 

Nous sommes en 1840, à Québec. John Simons, un jeune homme de 17 ans, - fils de l’ancêtre Peter Simons qui était arrivé d’Ecosse en 1812 avec sa femme et ses cinq enfants -, décide d’ouvrir un petit commerce de marchandises sèches dans le Vieux-Québec. Il y vendait un peu de tout, surtout des importations.

C’est à ce moment qu’a débuté l’entreprise Simons. On raconte que le jeune commerçant a rapidement démontré un sens inné pour les affaires en offrant régulièrement des produits nouveaux et en fidélisant la clientèle avec une politique de satisfaction garantie (qui est à la base de l’entreprise encore aujourd’hui).

En 1870, John Simons déménage son magasin sur la rue de la Fabrique, à l’adresse où il est encore aujourd’hui et où se trouve le siège social de l’entreprise, - que la compagnie préfère nommer la maison-mère -. En plus de l’administration de l’entreprise, la maison-mère regroupe l’équipe de design et des achats et devient en quelque sorte l’incubateur des nouveaux projets.

Ci-haut, le magasin du Vieux-Québec en 1870 et, en bas, la devanture, telle que vue aujourd'hui.  

La naissance des tendances

La naissance du prêt-à-porter dans les années 1950 a bouleversé l’industrie du vêtement. Désormais, on ne vend plus que des vêtements, mais des tendances. Simons saisit l’opportunité dès le début et se positionne comme un diffuseur de la mode. Cela se concrétisera dans les décennies suivantes en développant des marques exclusives comme Twik, Le 31 et Contemporaine.

On le remarque par la publication de publicités axées sur les tendances saisonnières et leur trouvent également des qualificatifs, comme la pantamanie et les passe-partout.

À la base de la compagnie, la mode vestimentaire est au cœur des préoccupations et des objectifs de ventes. C’est pourquoi aujourd’hui plus de 50 acheteurs spécialisés sillonnent les grandes capitales du monde pour dénicher les prochaines tendances qui séduiront les différentes clientèles de la maison. Simons embauche aussi une grande équipe de jeunes designers qui confectionnent à chaque saison les collections maison, en plus de distribuer, souvent en exclusivité, les créations des plus grands couturiers.

En constante expansion 

Un autre virage important s’effectue aussi dans les années 1960, avec l’arrivée des premiers centres commerciaux dans la région de Québec. L’entreprise décide alors de prendre de l’expansion et de s’installer en banlieue, plus précisément à Place Ste-Foy en 1961, puis aux Galeries de la Capitale en 1981.

Le magasin des Galeries de la Capitale, ouvert depuis 1981.


Pendant longtemps, Simons a été associé à Québec. Et son plus grand défi a certainement été de reproduire son succès local à l'extérieur de la région.  

L'entreprise familiale a finalement fait le saut en 1999 en s’implantant d’abord à Sherbrooke et à Montréal. Elle a par la suite poursuivi son expansion dans les marchés extérieurs jusqu’à Edmonton en 2012 et, le mois dernier, elle a ouvert son 10e magasin à Gatineau.

Ouverture en 2012 du Simons au West Edmonton Mall

D'ici cinq ans, Simons prévoit ouvrir cinq autres magasins, à Vancouver, Calgary et Mississauga. Les investissements liés à cette nouvelle expansion sont estimés à plus de 100 M $.  

Sans oublier ses ventes en ligne qui sont en nette progression depuis la mise en place du site transactionnel à la fin de 2009.  
Bref, Simons a fait la démonstration qu’une entreprise familiale pouvait exporter son modèle d’affaires dans d’autres marchés que celui de Québec.
Bravo à ce leader de la mode québécoise ! 
Pour voir la chronique, voici la liste des heures de diffusion:  http://matv.ca/quebec/mes-emissions/a-4-epingles






mercredi, septembre 16, 2015

Agenda mode

Un signe que l’automne est à nos portes est le retour des événements mode ! Défilés, 5 à 7, expo-vente, soirées de magasinage privées, etc. : les événements seront nombreux dans les prochaines semaines.

En voici 5 à ajouter à votre (et à mon) agenda !


Une boutique en ligne pour Marilou Design

C’est tout nouveau, tout beau ! Depuis ce matin, le nouveau site transactionnel de la jeune griffe de Québec Marilou Design accueille les clientes. Créée par Marie-Lou Boucher, ex-étudiante à l’école de mode du CNDF et qui a fait ses premiers pas chez Souris Mini, la griffe propose une signature jeune, pile dans les tendances du moment et, surtout, des matières et une confection de qualité. Mon coup de cœur va aux jolis leggings à découpes !

www.mariloudesign.com


Pour présenter sa nouvelle collection, Marilou Design a choisi le chouette décor de la pizzéria Nina. Photos Catherine Audette




Thé et défilé

C’est le retour du Thé à la mode ! Après le succès de la première saison, le Thé à la Mode de l'Auberge Saint-Antoine renouvelle son concept, en lançant sa deuxième saison ce samedi 19 septembre à 14h. ​Ayant ​fait salle comble​ lors de l'édition de mars dernier, ce seront la griffe montréalaise m0851 et la boutique O'clan qui lanceront la 2ème saison du Thé à la Mode.

À tous les troisièmes samedis du mois jusqu’en mai, le Thé à la mode de l’Auberge Saint-Antoine invite les fashionistas de Québec à assister à un défilé décontracté où les mannequins passent tout près de votre table pendant que vous savourez ​le​ service du thé à l’anglaise avec ​de délicieux sandwichs et pâtisseries.

Photo prise avec mon iPhone au printemps dernier. 

Pour réservation : 418 692-5007, poste 6133 ou www.talmseptembre​.eventbrite.com
Informations : www.thealamode.ca


Jax n Joe sur le podium !
Un autre défilé très couru à chaque saison est celui de la griffe Jax n Joe. La designer Gabrielle Desgagné vous invite à découvrir en exclusivité la collection automne/hiver 2015 le 24 septembre prochain, au club de golf Cap-Rouge.

Mariant des matières confortables et des styles dévoilant la féminité, la signature de Jax n Joe promet encore une fois de séduire bon nombre de clientes cet automne !

Billets 25 $ plus taxes au www.jaxnjoe.com.






L’artisanat local en vedette

Je vous en ai déjà glissé un mot, mais comme je suis porte-parole de l’événement, je me permets de vous inviter à nouveau à l’expo-vente Etsy Fait au Québec du vendredi 25 septembre (ouverture à 17h) au 27 septembre. Une trentaine d’artisans québécois seront sur place pour présenter leurs créations multiples et pour échanger avec vous. Vêtements, accessoires pour la maison, savons artisanaux, bijoux de fantaisie, etc : il y en aura pour tous les goûts !

On s’y donne rendez-vous au Domaine Cataraqui (quel magnifique lieu !)

Infos : https://www.facebook.com/events/480392512117029/



Liquidation MaBoutique MonStyle

J’adore la boutique MaBoutiqueMonStyle de La Malbaie et, surtout, je salue l’audace et la persévérance de la jeune propriétaire Marie-Josée Lavoie ! Et comme je n’ai pas pu aller la visiter cet été, quel bonheur de savoir qu’elle viendra, pour une seconde fois, vendre ses vêtements à Québec !

MaBoutique MonStyle sera de retour dans la ville de Québec après un passage remarqué en avril dernier. Liquidation des collections d'été, à partir de 10 $. Chaussures, vêtements et accessoires !

La vente aura lieu le 27 septembre à l’Hôtel Alt Québec (avenue Germain-des-Prés) dès 10h.

Psitt ! Un conseil : arrivez tôt. La première fois, les plus beaux morceaux s’étaient envolés dès l’ouverture des portes !

Infos sur la page Facebook de l'événement

vendredi, septembre 11, 2015

7 studios de mise en forme complètement différents à Québec !

Hier, je publiais pour le Huffington Post Québec une petite liste de sept studios de mise en forme à Québec. Sept approches personnalisées où les entraîneurs prennent le temps de bien expliquer les mouvements et la respiration. Parce que c'est ça que les clients recherchent ! Et c'est ce qui les garde motivés. 

Oui, j'aurais pu en ajouter d'autres (comme certains me l'ont fait remarquer). Mais j'ai sélectionné des entrepreneurs que je connaissais et/ou qui m'avaient été référés par des proches. Bien que je ne sois pas la cliente visée par un abonnement mensuel dans une classe (je préfère pour ma part courir dehors, faire du plein air ou faire du yoga chez moi ou dans un rassemblement), je voulais saluer le dévouement et le professionnalisme de ces entrepreneurs de Québec.

Je reproduis ici l'article en question. 

Bon entraînement !

Annie

Psitt ! J'avais essayé le Air Yogalates pour un reportage antérieur et j'avais adoré mon expérience ! À refaire


7 studios de mise en forme complètement différents à Québec !

Par Annie Lafrance

Après le farniente des vacances, la rentrée est synonyme de remise en forme ! Si les vastes gymnases remplis de tapis roulants et de gros poids haltères vous effraient, voici sept petits studios situés à Québec qui proposent tous une approche personnalisée et des cours complètement éclatés ! Du yoga aérien au pole dancing, il y a plus d’une façon de bouger !

Variations autour du yoga
Gagnant en popularité à chaque année, la pratique du yoga tend aussi à se diversifier et à se renouveler. Chez ÔmYoga, la salutation au soleil prend différents formes, que ce soit dans une salle chaude, à l’extérieur, avec les enfants ou dans les airs. Les classes de Air Yogalates, un yoga aérien alliant le pilates et le cirque, sont parmi les plus courues des adeptes.
Deux nouveautés à essayer cet automne : le Yoga course et l’entraînement fonctionnel (un entraînement basé sur le mouvement humain plutôt que sur les muscles). À chacun son yoga !
ÔmYoga, 1480 boul. Louis-XIV et 1605 rue Sheppard, 418 456-4347, www.omyogaqc.com

S’entraîner avec bébé
Prendre un café avec des amies après une séance d’entraînement avec bébé, cela vous tente ? Bienvenue chez Bougeotte & Placotine, qui est le seul centre à Québec spécialisé dans la mise en forme périnatale (avant et après la venue de bébé). Le concept novateur qui mixe un studio d’entraînement ultramoderne et un café au décor urbain plait non seulement aux mamans, mais aussi à tous ceux et celles qui veulent bouger… et relaxer !
Bougeotte & Placotine, 1 500 rue Sheppard, 418 914-2377, www.bougeotteetplacotine.ca

Du pilates dynamique
L’intérêt pour le pilates, cette méthode de gym douce inspirée de la gymnastique, ne s’essouffle pas. Au contraire, dit la propriétaire du Studio Jab, Josée-Anne Beaudet. Dans la petite salle de cours du quartier Montcalm, elle revisite le style en ajoutant un ballon suisse et des mouvements plus dynamiques. Une mixité de disciplines qui renforce les muscles tout en augmentant la flexibilité. Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Suivez le cours à la maison, en direct via Skype !
Studio Jab, 850 avenue de Salaberry local R02, 418 930-0448, www.studiojab.ca

Boxe pour tous
Vous n’aimez pas courir, ni forcer sur des machines ? Enfilez les gants de boxe ! La boxe récréative est disponible pour tous les niveaux et tous les âges au centre Empire Académie. Parmi les nouveautés, des cours pour les enfants (à partir de 6 ans) et une classe spécifique pour s’initier à la compétition s’ajoutent à la longue liste de cours disponibles cette saison. Un tarif spécial pour les étudiants est aussi offert.
E. Académie, 700 avenue Nérée-Tremblay, 418 683-1053, www.e-academie.ca

Sur une planche de surf
Loin des vagues, de la plage et du soleil, il est possible de faire du surf tout l’automne à Québec, et même à l’année ! Où ? Chez Surfset Fitness Québec. Le petit studio d’inspiration hawaïenne permet de développer sa stabilité et sa flexibilité sur une planche de surf montée sur des ballons. Pas besoin d’être un pro de la vague ! Les différents cours s’adressent à tous les niveaux (et l’exercice est plus facile en studio que sur une vraie vague déferlante).
Encore méconnu au Canada avec une dizaine de studios d’entraînement, le Surfset Fitness est populaire chez nos voisins du Sud ! Réservez votre planche (il n’y a que 11 places disponibles par cours) !
Surfset Fitness Québec, 7238 boul. Wilfrid-Hamel, 418 922-0784, www.surfsetquebec.com

Sur un poteau
Envie de sortir des sentiers battus ? Essayez le pole dancing fitness. Le pole dancing est beaucoup plus que de se contorsionner autour d’un poteau de métal. Cette discipline développe les muscles de tout le corps ainsi que sa souplesse. Où l’essayer ? Chez La Polka dot, une école de pole dancing fitness qui a une succursale à Québec (la maison-mère est à Trois-Rivières) et qui attire des femmes de tous les âges. Mais il faut être en forme pour réaliser les prouesses ! Sinon, un cours de base est aussi offert pour les débutantes ou les curieuses ! 
La Polka dot, 729 côte d’Abraham, 418 522-4444, www.lapolkadot.com

Ambiance californienne
Ouvert depuis quelques jours à peine, le nouveau studio Rebel promet de séduire la clientèle féminine avec ses entraînements à saveur californienne, sa boutique de vêtements de designers annexée et même son bar à plantes ! Unique en son genre, le bar à plantes permet de concocter des toniques à base de plantes médicinales. Bref, une expérience sensorielle complète qui fera de Rebel sûrement la prochaine place tendance dans la basse-ville de Québec !

Studio Rebel, 55 rue Saint-Joseph Ouest, www.rebel.qc.com

vendredi, septembre 04, 2015

Une rentrée en beauté !

Pour finir cette "folle" semaine de rentrée (ici, c'était la rentrée de fiston à la maternelle ! :)), je vous glisse quelques nouvelles beauté. Parce que ce soir, quand les enfants seront couchés, je compte bien faire un masque facial et une manucure... en sirotant mon verre de vin ! Yeah !

THEFACESHOP débarque à Québec !


La bannière asiatique THEFACESHOP poursuit cet automne son expansion canadienne. Le 20 août, elle ouvrait une première boutique dans la région de Québec, installée à Laurier Québec. THEFACESHOP est un leader des cosmétiques en Corée et, ces dernières années, la bannière a importé ses petits pots puisant ses ingrédients dans les traditions asiatiques (thé vert, eau de riz, graine de chia, noyau de mangue, etc) aux quatre coins de globe, totalisant aujourd'hui plus de 2 600 boutiques dans 29 pays.




J'aime: Bien que la compagnie propose une grande variété de produits, ce sont surtout ses masques en feuille de tous genres (même pour les ongles !) qui retiennent mon attention. J'en ai testés plusieurs ces dernières semaines et je les adore ! Frais, simples d'utilisation et abordables.


www.thefaceshop.ca



Fruits & Passion prolonge l'été


La compagnie québécoise Fruits & Passion (aujourd'hui gérée par une bannière coréenne) a misé dans le mille en commercialisant à nouveau depuis la mi-août sa fragrance jadis populaire Monoï noix de coco. Inspiré de la Polynésie, ce parfum exotique de la collection Spa nous replonge dans les vacances et prolonge l'été (aidé par la météo ensoleillée des derniers jours !). La collection Monoï noix de coco comprend un bain moussant, un beurre nourrissant, une crème nettoyante, une crème à mains et un gommage pour le corps.


www.fruits-passion.ca




J'aime: La texture à la fois légère et fondante du beurre nourrissant qui réhydrate la peau séchée par le soleil et le vent. Je me badigeonne tout le corps après une journée au soleil.



Du nouveau pour Bulles et Molécules


Enfin, j'aimerais féliciter et saluer la petite entreprise artisanale et familiale Bulles et Molécules, fondée à Québec en 2009, qui connaît une belle ascension ces temps-ci. En plus d'avoir récemment ajouté de nouveaux produits à sa gamme de savons et de soins corporels faits exclusivement d'ingrédients naturels, elle vient tout juste de recevoir une bourse de la SODEC pour développer son entreprise. 

Et, la cerise sur le gâteau, elle vient d'être sélectionnée à participer au printemps 2016 au Green Living Show de Toronto, le plus important salon dédié à la consommation éco-responsable au pays.



http://fr.bullesetmolecules.com/


D'ici là, on pourra retrouver les produits Bulles et Molécules en ligne, dans les points de vente et aussi lors de l'événement Etsy Fait au Québec, du 25 au 27 septembre, au Domaine Cataraqui.


J'en profite d'ailleurs pour vous inviter personnellement à cette belle expo-vente puisque j'en suis fièrement la porte-parole ! Une trentaine d'artisans de la région y proposeront et vendront leurs créations. Venez nous voir ! :-)