samedi, janvier 03, 2009

Découvertes 2008... la suite

À titre de chroniqueuse mode, je dois dire que j'en vois de toutes les couleurs. Chaque année amène son lot de tendances tellement éphémères qu'elles n'ont même pas le temps d'atterir sur les tablettes. Habituellement, cela prend deux ou trois essais et versions modifiées avant de passer le test des consommatrices.

La mode 2008 a été un véritable voyage autour du monde. Avec ses nombreuses références ethniques, mais aussi de par sa diffusion. Plus que jamais, le marché est planétaire, les designers émergent des quatre coins de la planète et les traditionnelles saisons s'entremêlent. Vous pouvez même débarquer dans la jungle africaine et croiser une femme qui porte exactement la même robe que vous ! J'exagère à peine ! ;)

Photo H&M

Parmi les tendances à retenir, il y a le sarouel, ce pantalon bouffant venu d’Afrique du Nord et dont les Européennes en sont aujourd’hui folles. Pour l’adopter, il faut toutefois dire adieu aux diktats de la mode séductrice à laquelle nous sommes habituées. Au lieu de galber les courbes féminines, le sarouel enveloppe généreusement de tissu les fesses et les hanches, mettant plutôt l’accent… sur la cheville ! Même si peu de femmes osent le sarouel dans la vie quotidienne (je l'avoue, je ne l'ai pas encore essayé !), il a tout de même le mérite de briser les normes et de confirmer une fois de plus les nouvelles silhouettes volumineuses de la mode, après la jupe ballon, la robe boule et la tunique empire.


Il y a aussi les imprimés colorés qui ont tapissé le paysage 2008. Tantôt sages et graphiques, tantôt artistiques et flashys, comme ceux de la célèbre maison de textile Marimekko qui a collaboré au printemps dernier avec la bannière H&M. J'ai adoré.



Plus localement, j'ai découvert en 2008 deux griffes de Québec fort prometteuses: les jolis sacs signés Jak's et les créations recyclées de Pop-Cycle. Dans les deux cas, deux jeunes femmes sont à la tête de ces mini-entreprises et débordent d'énergie et de créativité. Chapeau !
Sac Jak's
Collection Pop-Cycle


Demain: le cycle de vie des boutiques

4 commentaires:

Gigi the machine a dit...

J'adore le sarouel... je ne savais pas que ça portait un nom! hihi, pour moi c'était juste un pantalon bouffant, je l'ai vu apparaître de plus en plus dans le magazines ces derniers temps et sur le net, je ne suis pas étonnée que ce soit une tendance!

Mais bon, probablement que je ne le porterai pas... à moins d'être très grande et vraiment svelte, je ne penses pas que ça doit avantager beaucoup les femmes... Mais sur la mannequin, franchement joli!

Annie, chroniqueuse a dit...

Effectivement, le sarouel convient surtout aux jeunes femmes minces et grandes. Il faut aussi le porter avec un talon haut pour qu'il devienne chic et non ethnique.
Je me laisserais peut-être tenter ce printemps par une version moins bouffante et trois-quarts, qui sait ?

Gigi the machine a dit...

oui, effectivement, si une version un peu plus «madame tout le monde» apparait, j'aimerais bien aussi!

Gigi the machine a dit...

ah je voulais dire aussi, c'est un peu comme la jupe ballon, j'ai toujours trouvé ça très joli... tu sais les jupes vraiment tailles hautes, souvent «lacées» à la taille et en forme de tulipe à l'envers? hihihi, mais bon, même principe, pas approprié pour ma silhouette!

Par contre, c'est le genre de chose que tu peux te permettre... ;-)