mercredi, janvier 25, 2006

La vague conservatrice m'a englouti

À la demande générale, bon ok, pas si générale que ça, j'ajoute à mon blogue une section plus personnelle intitulée "Humeurs politiques". Il semble que certaines personnes apprécient mes sautes d'humeur et mes nombreuses séances de chiâlage sur la politique... Et surtout, disons que l'occasion était trop belle.

Lundi soir, une vague conservatrice a déferlé sur la belle et touristique région de Québec. Et m'a englouti par la même occasion. J'ai beau analyser les articles de journaux, consulter les astres, écouter les animateurs radio.... je ne comprends toujours pas. Va falloir qu'on m'explique. Avec un schéma et des graphiques si possible.

Comment la région de Québec a pu voter si massivement pour les candidats conservateurs alors que les Bloquistes menaient largement, et ce, depuis plusieurs années ? Bon ok, je m'attendais bien à ce que Josée Verner et Maxime Bernier soient élus. Mais pas Sylvie Boucher ou Daniel Petit (qui ça ??). Eux non plus d'ailleurs, à voir leur réaction dans les médias.

Je doute que la vague soit réellement conservatrice. Elle serait plutôt de type contestataire, je crois. Le mouvement conservateur est depuis quelques années très limité dans la région. Et voici une petite anecdote en guise d'explication.

Il y a environ deux ans, j'ai été affectée un samedi soir à la couverture d'une assemblée des Conservateurs de Québec, lors de la course à l'investiture. Une soirée mémorable où mon orgueil a été confronté à celui de la pétillante (!) Belinda Stronach et que le sien a gagné. Mais bon... passons sur cet épisode. Ce qui a retenu mon attention est que les membres du Parti conservateur de Québec étaient presque exclusivement la poignée d'anglophones résidant dans la région. Pas assez pour faire pencher le vote lundi soir.

C'est pourquoi je doute que la vague ait une couleur si bleue... En tk, je cherche encore des réponses. Vous en avez ?

2 commentaires:

Anonyme a dit...

Ce n'est pas compliqué... Je ne crois pas que la région soit si "bleu" que ça. Comme tu le dis, je crois que c'est plutôt contestataire. Le Bloc n'ayant pas livré la "marchandise" pour la région de Québec et les Libéraux étant... les libéraux (Dois-je réellement commenté ces derniers?), les électeurs de la grande région de Québec ont donc décidé de voir ce qu'un gouvernement conservateur pourrait faire pour eux... Mais un gouvernement minoritaire ne perdure jamais très longtemps. J'estime que d'ici deux ans nous aurons de nouvelles élections et là nous verrons si la région est si "bleue PC" que ça!

#Blu

Anonyme a dit...

L'explication est simple : La région de Québec est peuplé de ce qui est convenu d'appeler les X et les disciples d'Arthur. Des gens agés entre 18 et 70 ans qui sont influençables. Je ne vous apprend rien en vous disant que la radio de Québec est forte en opinions. Montréal carbure aux humoristes dans leurs radios mais Québec met les donneux d'opinions en "prime time" . Et ces temps-ci , c'est à la mode d'être un peu "droitier" chez eux. Je dis ces temps-ci mais je devrais dire depuis 10 ans. Pourquoi la région de Québec a eu un maigre 52% de oui au référendum de 95 ? Un mystère ? Pas tant que ça. Pourquoi la province vote Bloc et pas la région de Québec ?? Un mystère ? Mon oeil !!!