jeudi, mai 11, 2006

Une relève créative au Salon de la mode

Publié dans Le Soleil de ce matin
Qui a dit que la mode était banale à Québec ? Certainement pas les 49 finissantes (juste des filles) en design de mode du Campus Notre-Dame-de-Foy, qui ont présenté, la fin de semaine dernière, 30 collections de prêt-à-porter en mode féminine et masculine.
Plus de 1500 personnes ont visité le sixième Salon de la mode, où la relève en design de mode a montré son savoir-faire. Et quel savoir-faire ! Les jeunes femmes ont une vision de la mode contemporaine, éclatée, mais facile à commercialiser.
Parmi les tendances qui ont été revues et corrigées par les étudiantes, on ne peut passer sous silence l’omniprésence du gaucho, ce capri tombant sous le genou et à larges jambes, que les finissantes ont décliné dans des versions chics ou décontractées, dans des tissus satinés ou de jeans. Agencé à une camisole asymétrique ou à un haut asiatique, le gaucho tombe pile dans les tendances estivales et fait à toutes les silhouettes.


Avec sa jupe ballon et ses camisoles de coton, l’équipe de Tia Maria a reçu le prix de la Présentation visuelle et marketing.Le Soleil, Jocelyn Bernier


« Certaines collections ont pratiquement été toutes vendues. Les gens ont été étonnés des prix abordables des vêtements et ils ont même fait des commandes aux finissantes », indique Odette Nappert, chargée de projet pour l’École de mode. Les hauts féminins, les jeans remodelés et recyclés pour hommes et les minijupes aux découpes originales ont particulièrement retenu l’attention des acheteurs, friands de mode jeune et colorée.

Les finissantes ont mis en pratique le résultat de leurs trois années d’études collégiales, comme le démontrent d’audacieux mélanges de textiles et quelques jeux de superposition. La mode féminine vue par les jeunes emprunte certes aux tendances internationales, mais son esprit créatif et rebelle se remarque aussi dans certaines collections aux allures punks. Surtout pour la mode masculine, mais aussi chez les femmes, avec une prédominance pour le noir et les tissus effilochés.

Une cuvée 2006 qui promet !

2 commentaires:

#Blu a dit...

Cette jupe "ballon" est carrément du plagiat...
Gobelet en portait un similaire dans les années 70! ;)

Gigi a dit...

mouain... ça doit pas vraiment avantager toutes les damoiselles cette jupette champignon nuclaire!