vendredi, septembre 22, 2006

Parlons seins !

Octobre sera le mois de la sensibilisation au cancer du sein. Plus que jamais, les magazines et les médias parlent des seins, les montrent, les bichonnent, les exposent au grand jour... Jamais avons-nous vu autant de tétons sur la place publique ! Même qu'une boîte de relations publiques de Québec organise le 30 septembre le plus gros rassemblement québécois de mères allaitant au sein ! Ça va téter là !

Ceux qui ont été refaits grâce à la chirurgie esthétique ont également eu leur minute médiatique cette semaine. Une étude de l'Université Laval a fait le lien entre les implants mammaires et un taux de suicide élevé chez ces femmes. En fait, il semble que plusieurs femmes ayant une faible estime d'elles-mêmes ont recours à la chirurgie pour "évacuer le mal de vivre et d'être". Mais le bistouri ne règle pas tout et ne donne pas confiance en soi. Pas si folle que ça cette étude, finalement.

Vrais ou faux, petits ou gros, les seins sont réellement partout. On ne les cache plus, mais la société exige qu'ils soient presque parfaits. Et si la nature n'est pas si généreuse, alors le chirurgien peut l'être. Personnellement, je ne suis pas contre la chirugie, mais en autant qu'elle soit réalisée sur une femme, et non sur une adolescente, et qu'elle soit désirée d'abord par la femme, et non par son conjoint.


Des seins vus au cinéma... ceux de Halle Berry !

La poitrine la plus médiatisée sur la planète: celle de Pamela Anderson !

Mais bon, comme dit si bien mon chum: "pas besoin d'avoir beaucoup de seins ! deux, c'est bien assez" ! Petit coquin va ! ;)

3 commentaires:

#blu a dit...

Enfin un sujet intéressant! ;)

C'est pas des balgue, les seins naturels sont plus difficile à "dénichonner" que les seins naturels! ;)

Je suis d'accord avec le fait qu'il faudrait "limiter" l'accès aux opérations inutiles... Car elles ne règlent pas tous les bobos... surtout pas ceux qui ne sont pas physiques!

pif pat a dit...

Je suis en accord à 100% avec ce que tu dis. Pour ma part, c'est pas la grosseur qui compte, mais la forme.

Marie-LN a dit...

D'accord moi aussi. Et pis, c'est pas juste pour nous! ;)

Pis si vous voulez pas que ça tombe les pitounes, faites des pec!
(Oui bon ça résout pas tout mais ça aide! ;) )