mardi, janvier 26, 2016

Savez-vous bien conduire sur une chaussée enneigée ?

« Avez-vous la bonne technique de conduite hivernale ? » 

Voilà la question que nous a posée, d’entrée de jeu, le pilote professionnel Carl Nadeau. Le « nous » en question était un petit groupe de journalistes et de gens de l’industrie automobile, vendredi dernier, auquel j’avais été invitée par Mitsubishi Canada.

En compagnie de mon instructeur, Yan, juste avant le départ.

Et j’étais la seule fille de mon groupe. Je le spécifie puisque, malgré la blague un peu "machiste" d’un collègue, j’étais nullement intimidée. J’adore conduire, dans la neige ou en plein été (je suis toujours nostalgique de ma moto sport !) et j’étais donc très heureuse, voire excitée, à l’idée de participer à cet essai routier.

En fait, Mitsubishi avait sillonné les villes du Québec la semaine dernière, pour faire connaître la technologie S-AWC de son Outlander, mais aussi pour inciter les conducteurs de tous les niveaux à suivre ce type de formation.

Et je trouve l’idée excellente ! On devrait tous, sur une base régulière, suivre un cours sur la conduite hivernale ! Il me semble que ça serait un beau cadeau à offrir à un parent ou à un ami ! Je lance l’idée.

Bref, après une mini-formation théorique d’une trentaine de minutes, nous avons tous embarqué dans les véhicules, des Outlander GT équipés en série de la technologie S-AWC. Une technologie qui nous avons pu tester sur un petit parcours aménagé sur un stationnement, partiellement enneigé et glacé.


Quatre tracés avaient été aménagés pour cet essai : arrêt d’urgence, slalom, slalom avec obstacles et éviter un obstacle en urgence (l’orignal !).

Mais avant de démarrer, le pilote Carl Nadeau nous rappelle les erreurs les plus souvent observées chez la plupart des conducteurs (on prend des notes, tout le monde !) :

-         - Une mauvaise position de conduite limite la rapidité d’action et les réflexes. Trop de gens conduisent trop loin du volant (parfois, de peur d’être blessé par le coussin gonflable). Avancez-vous !
-         
 -          - Pomper des freins ABS est non seulement inutile, mais cela va augmenter considérablement votre distance de freinage.
-          
-          -  Ne jamais crisper le volant. Restez calme et en contrôle de votre véhicule.
-          
            -  Ne fixez pas la chaussée glacée ou le banc de neige (vous risquez de vous y retrouver !). Balayez votre regard au loin et ayez une vision large.
-          
 -          -  Enfin, déneigez complètement votre véhicule avant de partir. Et remplissez régulièrement votre réservoir de lave-glace !

Non seulement j’ai adoré cet exercice de conduite, mais j’ai aussi beaucoup aimé la conduite du Outlander GT. Malgré son habitacle assez imposant, il a une très bonne accélération et, surtout, ses freins ABS et quatre roues motrices ont été plus qu’efficaces. Même sur les plaques glacées, ils répondaient très bien.  



Et, vous savez quoi ? La seule fille du groupe a été la seule pilote qui n’a touché aucun cône de tout le parcours ! :-) #fierté

Aucun commentaire: