jeudi, janvier 26, 2006

Les maudites banlieues

Ah ! Les maudites banlieues ! Une expression "échappée" par l'ex-maire de Québec, Jean-Paul L'Allier, lors du débat sur les défusions. C'est aussi l'expression qui me vient à l'esprit depuis l'élection des conservateurs dans la région lundi soir.

Comme pour le débat sur les défusions, pour l'élection de la mairesse Andrée Boucher et pour celle des conservateurs, on pointe du doigt les résidants de la couronne. À tort ? Non. Je vais même jeter de l'huile sur le feu en ajoutant que la personnalité de la banlieue de Québec explique ce genre de comportements. Unilingue, individualiste, capitaliste et même raciste, notre belle et verte banlieue possède toutes les caractéristiques requises à un vote conservateur. Remise de l'élection de lundi, sa principale préoccupation est maintenant de savoir si la "gratte" ne va pas une fois de plus pousser la neige dans son entrée fraîchement pelletée, la surveillant du coin de l'oeil, le Publi-sac à la main. Retour à la normal, au quotidien banlieusard.

Ok, je l'admets. J'ai moi aussi été "contaminée" dans le passé, ayant habité la banlieue quelque temps. Mais, d'un côté, cet "épisode banlieusard" (ne le dites pas trop fort svp !) me permet de mieux l'analyser. Et même de la comprendre.

"Une odeur de purin flotte sur la ville", avait également dit L'Allier, cette fois lors du long et pénible épisode de la prostitution juvénile à Québec. Malheureusement pour lui, et pour nous, le nuage persiste. En espérant que le vent tourne. Et bientôt.

ps. Je vous aime quand même chers banlieusards ! Mais n'oubliez pas de payer vos taxes ! ;)

5 commentaires:

Gigi a dit...

T'es ben chialeuse! :P

Annie, chroniqueuse a dit...

Bah... il faut prendre ça au 2e degré !! Ce n'est qu'une image ! : )

Marie-LN a dit...

J'aime ta façon d'écrire Annie... c'est tout imagé!! :-)

Anonyme a dit...

Que dois-je comprendre en tant que banlieusard (Limoilou étant la première blanlieue de la ville de Québec), polyglotte, pas raciste pour deux cennes mais par contre, un tantinet capitaliste?
Dois-je déménager ou changer d’allégeance politique?
#Blu

Annie, chroniqueuse a dit...

Pourquoi te tourmenter de la sorte si tu ne te sens pas visé ? ;)